Parfum des Arts
Bienvenue sur Parfum des arts ! Si tu es un membre, connecte toi ! Si tu ne l'es pas encore, nous espérons te compter parmi nous bientôt Smile

Derniers sujets
» Vivre sous la bannière de la liberté
Mar 20 Mar 2018 - 12:12 par chairminator

» Créations personnels
Mar 26 Déc 2017 - 14:46 par chairminator

» Tournoi de Chevalets à Provins
Mar 22 Aoû 2017 - 15:41 par Gallica

» quelque dessins et photo
Dim 18 Déc 2016 - 0:59 par Invité

» Retour après un an 1/2 d'absence .....Très occupé
Dim 18 Déc 2016 - 0:31 par RIRI

» Mini-galerie de RIRI
Dim 18 Déc 2016 - 0:28 par RIRI

» Bonjour
Ven 16 Déc 2016 - 20:31 par Invité

» La guerre des étoiles ^^
Mar 13 Déc 2016 - 18:06 par yoda00

» Le retour :D
Mar 8 Nov 2016 - 22:27 par yoda00

» lles remparts
Mar 6 Sep 2016 - 7:45 par Buffa aline

notre artiste du moment :

  Ayumi

est notre

artiste du mois !

Bravo à elle !

 

Ce mois-ci : dessin en cours...

Venez voir l'évolution de

ce magnifique cheval,

par COBRA :

Voir l'évolution

sur ce TOPIC !

Ce mois-ci, dessin en cours :

  TRACTEUR,

 par

   shadow

Voir l'évolution

du travail

ICI !

Ce mois-ci : "Béziers"

Une magnifique

aquarelle, par

ROGER J.

Ca se passe sur

ce TOPIC !

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Parfum des Arts » AUTOUR DE L'ART » Discussions générales autour de l'art » Divers » Lettre de picasso à papini

Lettre de picasso à papini

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Lettre de picasso à papini le Mar 6 Avr 2010 - 21:25

megameuh

avatar
Petite Toile Colorée
Petite Toile Colorée
Vous le saviez??? Picasso à écrit cette lettre à Papini, en lui avouant... Allez, je vous laisse le suspens!!!

“Dans l’art, le peuple ne cherche plus consolation et exaltation, mais
les raffinés, les riches, les oisifs, les distillateurs de quintessence
cherchent le nouveau, l’étrange, l’extravagant, le scandaleux. Et
moi-même, depuis le cubisme et au-delà, j’ai contenté ces maîtres et ces
critiques avec toutes les bizarreries changeantes qui me sont passées
par la tête, et moins ils me comprenaient, et plus ils m’admiraient.
A
force de m’amuser à tous ces jeux, à toutes ces fariboles, à tous ces
casse-tête, rébus et arabesques, je suis devenu célèbre, et très
rapidement. Et la célébrité pour un peintre signifie ventes, gains,
fortune, richesse. Et aujourd’hui, comme vous le savez, je suis célèbre,
je suis riche.
Mais quand je suis seul à seul avec moi-même, je n’ai
pas le courage de me considérer comme un artiste dans le sens grand et
antique du mot.
Ce furent de grands peintres que Giotto, Le Titien,
Rembrandt et Goya : je suis seulement un amuseur public qui a compris
son temps et a épuisé le mieux qu’il a pu l’imbécillité, la vanité, la
cupidité de ses contemporains. C’est une amère confession que la mienne,
plus douloureuse qu’elle ne semble. Mais elle a le mérite d’être
sincère.”

(Pablo Picasso, lettre à Giovanni Papini, publiée en
1952.)

http://lesmondesdebottero.over-blog.com/

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum